LE LOGEMENT

logement

Programme de logements – Loginor / Notre logis – Bousbecque (59)

Selon la Fondation Abbé Pierre, 3,5 millions de personnes sont sans logement ou mal-logées en France, soit  5 % de la population. Et près de dix millions de personnes sont touchées, de près ou de loin, par la crise du logement.

L’accès pour tous à un logement décent est un objectif à valeur constitutionnelle. Dynamiser la construction de logements neufs, renforcer la mixité sociale, favoriser la qualité énergétique des logements, lutter contre le logement indigne, ou encore développer des logements pour des besoins spécifiques liés à l’âge, au handicap ou à l’accès des jeunes… figurent parmi les enjeux prioritaires d’une politique nationale en faveur du logement.


Les chiffres du mal-logement en France
  • 3,5 millions de mal-logés, dont 141 5000  sans domicile fixe
  • 5 millions de personnes sont fragilisées du fait de leur logement, soit habitant dans une copropriété en difficulté (près de 730.000 personnes), soit en situation de locataires en impayés de loyers (1,2 million), soit parce qu’ils occupent un logement trop petit pour eux (3,2 millions).
  •  3,8 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique,
  • 92.000 familles occupent un logement sans droit
  • 1,7 million de ménages ont une demande de logement social en attente

Aux côtés de l’Etat et de leurs partenaires publics et privés, les collectivités territoriales sont en 1ère ligne dans ce combat

Que ce soit au travers des différents documents d’urbanisme (Schéma de cohérence territoriale, Plan Locaux d’Urbanisme, Programmes Locaux de l’Habitat notamment), des aides financières attribuées, ou encore de la mise en place de véritable stratégie locale de peuplement, les communes et les intercommunalités sont de plus en plus nombreuses à déployer des politiques volontaristes en faveur de l’habitat.

Vous retrouverez ici l’ensemble des travaux sénatoriaux sur la question.