Trois missions parlementaires sur l’avenir des ports français

Fin janvier, le Premier ministre a lancé trois missions parlementaires sur l’attractivité des grandes places portuaires françaises : la façade nord (Dunkerque-Calais), l’Axe Seine (Le Havre-Rouen) et Marseille-Fos, auxquelles pourrait s’ajouter une mission ciblée sur la façade atlantique avec le port de Nantes-Saint-Nazaire.

René VANDIERENDONCK et Jérôme BIGNON (Sénateur LR de la Somme) sont chargés de faire des propositions pour renforcer l’attractivité du port de Dunkerque, en complémentarité avec celui de Calais et de Boulogne, et ses connexions afin d’agrandir sa zone d’influence.

En concurrence avec les ports belges et hollandais, « le développement de ce grand port est un enjeu essentiel pour l’économie française et l’un des piliers de la stratégie nationale portuaire de mai 2013 », comme l’indique la lettre de mission du Premier ministre.

Une série d’auditions et de déplacements va être organisée d’ici juin, permettant d’analyser les différentes problématiques : l’amélioration de la desserte par les modes massifiés que sont le ferroviaire et le fluvial, les perspectives de développement liées à la réalisation du Canal Seine-Nord Europe, le renforcement des liaisons des ports avec leur hinterland ou encore l’amélioration de la gouvernance interportuaire associant élus et acteurs économiques.

L’objectif : proposer une vision stratégique du développement de la façade nord pour les cinq années à venir et la décliner en projets opérationnels.

Un premier point d’étape est prévu dans les prochaines semaines et les conclusions sont attendues en juin prochain.

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les derniers articles – Cliquez ici.

René Vandierendonck, Sénateur du Nord – Groupe socialiste – Sénat, 15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06 – Me contacterPlan du SiteMentions Légales