LA POLITIQUE DE LA VILLE

Malgré les efforts engagés, beaucoup de quartiers restent confrontés à des inégalités persistantes. L’échec des pouvoirs publics à les résorber est en grande partie imputable à l’inadaptation des instruments de la politique de la ville et à la dispersion des moyens mobilisés. Face à ce constat, le Président de la République a fait de l’égalité républicaine entre les territoires une priorité de l’action de l’Etat. A l’issue d’une grande concertation nationale, une nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine a été adoptée fixant un cadre d’action renouvelé pour la politique de la ville.