La réserve parlementaire pour l’année 2014

En 2014, dans le cadre de la dotation d’actions parlementaires, j’ai souhaité accompagner six projets de développement portés par des communes du Nord. Au total, ce sont environ 113 K€ de subventions qui ont été attribués.

  • Les travaux de rénovation de la Manufacture des Flandres à Roubaix

Devenu un des sites culturels incontournables de Roubaix, la Manufacture, musée de la mémoire et de la création textile, a fait peau neuve en 2014 : une 2ème phase de travaux a été réalisée pour améliorer l’accessibilité et la visibilité du musée. Une nouvelle entrée a été créée sur l’avenue Julien Lagache, dans l’objectif de faciliter l’accueil du public. Ces travaux ont représenté un investissement de 345 K€ HT. Une subvention de 30 K€ a été attribuée au titre de la réserve parlementaire. Le Conseil général du Nord et la Fondation du Patrimoine ont également accompagné la Ville de Roubaix.

La Manufacture, l’histoire et l’avenir du textile

Installée sur le site de l’ancien tissage Craye, spécialisé depuis 1900 dans le tissu d’ameublement, la Manufacture des Flandres est un musée-atelier dédié à la mémoire de l’industrie textile de Roubaix et de l’agglomération lilloise.

Autrefois appelé le musée du Jacquard lorsqu’il est créé par l’entreprise Craye elle-même en 2004, il prend le nom de manufacture lorsque la Ville de Roubaix rachète le bâtiment en 2008 et décide d’y exposer d’autres métiers à tisser, tous venant de la région. Plus qu’un musée, c’est un lieu de mémoire, d’histoire et d’avenir sur les différentes techniques et innovations textiles.

Le 6 février 2015, une nouvelle page de la Manufacture s’écrit avec l’inauguration des espaces renouvelés du musée et le vernissage de l’exposition Fiber Art Fever! Ce collectif d’artistes plasticiens qui travaillent avec le fil et ses techniques proposera jusqu’au 5 avril 2015 une déclinaison autour de la couleur par excellence : le rouge !

Lien vers le site de la Manufacture

  • Le projet « Orchestre à l’école » de la ville d’Hallennes-Lez-Haubourdin

Dans le cadre de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, la commune d’Hallennes-Lez-Haubourdin a souhaité proposer une activité périscolaire autour de la musique, permettant d’offrir aux enfants une véritable ouverture culturelle. Le projet « Orchestre à l’Ecole » nécessitait l’acquisition d’instruments de musique (coût total : 6 K€). Ce projet a été accompagné au titre de la réserve parlementaire à hauteur de 3 K€.

  • La réfection de la toiture de la salle de la Cordée à Houplines

La commune d’Houplines a décidé d’engager des travaux de réfection de la toiture de la salle municipale polyvalente de la Cordée. Ce projet figure parmi le programme d’investissement 2014 de la commune, adopté par délibération. Ce projet a été soutenu au titre de la réserve parlementaire à hauteur de 15 K€ (coût total des travaux d’aménagement intérieur et de l’équipement du bâtiment : 68 500 € HT).

  • L’aménagement et l’équipement de la Ludothèque et de l’antenne PMI de Wambrechies

Dans le cadre de sa stratégie en faveur de la petite enfance, la municipalité a décidé d’aménager une ludothèque et de relocaliser l’antenne de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) dans un seul et même lieu. Les travaux d’aménagement et d’équipement des locaux acquis par la commune, au sein de l’immeuble « Le Rubens » construit par le groupe Maisonneuve, ont débuté fin 2014. L’ouverture au public de ces nouveaux locaux est prévue à la rentrée 2015. Ce projet (coût total : 161 K€ – hors acquisition des locaux) a bénéficié de subventions de la Caisse d’allocation familiale, de l’Etat (au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux) et de la réserve parlementaire (35 K€). 

  • La création d’un halte nautique sur les berges de la Lys à Armentières

Dans le cadre du plan bleu de Lille Métropole et en complémentarité avec le port de plaisance de la Base des Prés du Hem, la ville d’Armentières a créé une halte nautique sur les berges de la Lys. L’objectif : renforcer l’attractivité touristique de la commune en permettant l’accostage temporaire de bateaux de plaisance et à passagers, en amont du ponton du Club Canoë-kayak. Avec un coût total de 34 K€, le projet a été soutenu par le FEDER, dans le cadre du programme Interreg IV et par la réserve parlementaire (10 K€).

  • Le projet « Voyage au cœur de la métamorphose d’Armentières »

Depuis plusieurs années, la commune d’Armentières, ancienne cité industrielle, se transforme grâce à plusieurs projets ambitieux d’aménagement urbain, associant requalification de friches et projets innovants. Afin de permettre aux Armentiérois de mieux appréhender l’importante métamorphose urbaine de la ville, la Ville a décidé de développer un bâtiment démonstrateur qui abritera des expositions sur la ville, des ateliers publics, des réunions de concertation sur les projets urbains… La réhabilitation du bâtiment dit « les sheds » dans le quartier de la gare représente un investissement de près de 43 K€. Il a été accompagné par la Région Nord-Pas de Calais et par le Sénat (20 K€).

Le cinéma d’Armentières : d’une ancienne usine textile aux lumières des projecteurs…

Inauguré en septembre 2014, le nouveau cinéma d’Armentières, l’Espace Lumière, est un projet exemplaire de la requalification d’une ancienne friche industrielle.

C’est en 2003 que les activités de l’entreprise de couverture Beaudeux s’arrêtent, laissant un bâtiment d’une qualité remarquable dont une verrière classée à l’inventaire des monuments historiques. Onze ans plus tard, le site a été complètement métamorphosé. Implanté dans le quartier de la gare, le projet a été imaginé par le cabinet d’architecture Maes, la SEM Ville Renouvelée et la Holding Lumières : les cinq salles de l’Espace Lumière (720 places) côtoient 1.100 m² de surfaces commerciale. Un investissement de 10,6 M€ porté par le Conseil général du Nord, Lille Métropole, l’Etat, le conseil régional, la DRAC, les villes d’Armentières et de la Chapelle d’Armentières.

Le cinéma vient apporter une offre de services complémentaire dans un centre-ville en pleine redynamisation, après la création de la médiathèque et la réalisation du pôle d’échange multimodal avec la gare routière et la gare ferroviaire.

Cinéma Armentières

 

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les derniers articles – Cliquez ici.

René Vandierendonck, Sénateur du Nord – Groupe socialiste – Sénat, 15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06 – Me contacterPlan du SiteMentions Légales